Sommaire

La charpente est, avec la maçonnerie, l'élément le plus important d'une construction. Le choix d'une charpente de toiture se fera en fonction de vos besoins et de votre budget. Ainsi, vous pourrez choisir entre une charpente traditionnelle, une charpente fermette ou encore une charpente toit plat. Chacune d'entre elles exige une technique de mise en place particulière.

 

 

Introduction à la charpente toiture

Le triangle est la forme géométrique qui sert de base à la plupart des toitures car il est, avec le cercle, réputé pour sa propriété indéformable : deux arbalétriers s'emboîtent ainsi sur un entrait pour former ce triangle.

En effet, pour résister aux différentes forces auxquelles elle est soumise (traction, flexion et compression), la charpente de la toiture doit adopter une forme idéale.

Des pièces particulières sont ensuite ajoutées à ce triangle de base, jouant le rôle de contreventement, d'équilibre et de répartitions des charges :

À l'origine, les éléments étaient assemblés à tenons et mortaises par des chevilles en bois. Désormais, on peut également utiliser le sabot ou le connecteur de charpente qui facilite la tâche et la rend sa construction plus accessible aux novices.

Lire l'article Ooreka

Les différentes charpentes de toitures

Selon les époques ou encore les régions, les charpentes des tioitures ont des formes et des techniques de conception différentes. Il existe ainsi différentes charpentes :

Vous trouverez dans le tableau ci-dessous un historique des différentes charpentes :

Types de charpente : Explications :
Charpente à la Philibert
  • Charpente attribuée à Philibert de l'Orme au XVIe siècle.
  • Les arbalétriers n'ont pas la forme triangulaire classique mais sont courbes.
Charpente à la Mansarde
  • François Mansart, architecte du XVIIe siècle, serait à l'origine de cette charpente en comble brisé.
  • Les fermes triangulaires ont une pente faible et reposent sur une forme trapézoïdale.
  • La surface d'aménagement dans les greniers de l'époque est ainsi développée.
Charpente à la chandelle
  • Charpente typique de la Savoie, souvent recouverte de lauzes.
  • Les pannes sont supportées par des poteaux appelés « chandelles ».
Charpente « à chevalets » Charpente typique d'Alsace et de Flandre.

Charpente toiture : un travail sur mesure

Pour construire une charpente sûre, il ne suffit pas d'utiliser un matériau de couverture de bonne qualité. La charpente doit être étudiée au niveau :

  • Des forces extérieures : l'action, la réaction ainsi que les sollicitations seront calculées.
  • Des effets internes : flambage, répartition des contraintes, compression et traction, etc.
  • Des sollicitations : charges variables, permanentes, etc.

Les murs qui supportent la charpente doivent être parfaitement sains et suffisamment porteurs. L'idéal avant de commencer est d'allier un plan de charpente aux différents calculs définis.

Lire l'article Ooreka
Charpente

Charpente : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur la conception, les matériaux et les chantiers
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Types de charpente

Sommaire

Pour commencer

Technique de charpente
Voir 1 article de plus

Charpente traditionnelle

Charpente traditionnelle

Charpente pour toit plat

Charpente toit plat

Ces pros peuvent vous aider