Sommaire

La structure de la charpente est composée de différents éléments, comme la ferme, la panne, le faîtage, le liteau ou encore la volige, le tout relié à l'aide de sabots ou d'un connecteur.

 

 

Panne faîtière : la base du faîtage

Le faîtage est l'intersection supérieure des deux pans de la charpente. Le sommet est matérialisé par une panne dite « faîtière », qui se trouve au sommet des rampants. La panne faîtière de la charpente peut être :

  • en bois ;
  • en métal ;
  • en bois et métal.

Ce faîtage peut être constitué d'une seule pièce de bois, mais également d'un ensemble de pièces sur lequel reposeront les chevrons. La panne faîtière travaille en flexion pure, alors que les pannes intermédiaires travaillent en « résultante ».

À quoi ça sert le faîtage ?

Le faîtage assure avant tout :

  • l'étanchéité de la future couverture ;
  • la solidité de la charpente.

Il existe différents types de faîtage, adapté à la couverture de la toiture :

  • Le faîtage en tuiles traditionnelles : les tuiles sont alors dites « tuiles faîtières ». Elles sont bâties au mortier et recouvertes d'un closoir. Elles cachent le dispositif d'étanchéité souvent disgracieux (zinc, etc.).
  • Le faîtage en tuiles industrielles : les tuiles ont alors des formes spécifiques destinées à faciliter la mise en place.
  • Le faîtage en zinc : une bande de zinc pliée en deux dans le sens de la longueur. Cette méthode est souvent utilisée en cas de toiture en ardoise.
  • Le faîtage pour toit de chaume : il s'agit d'une bande de terre argileuse. On peut y planter des iris dont les racines fixeront l'ensemble.

Pose du faîtage : au mortier ou à sec

Le faîtage peut se poser de deux façons différentes :

  • Scellement au mortier : ainsi fixée, la panne faîtière fera bloc avec l'ensemble de la couverture et supportera charge et pression. Il y aura donc risque de fissure. En cas de fissure, il faudra refixer au mortier les endroits exposés afin d'éviter les fuites.
  • Pose à sec : les closoirs sont cloués ou collés. Le travail est ainsi facilité. Les closoirs, plus souples et plus rigides qu'une tuile faîtière traditionnelle, absorbent les pressions et les charges pesant sur la toiture. Les closoirs sont également étanches à la pluie, à la neige, à la poussière, au pollen, etc.
Lire l'article Ooreka

Prix du faîtage

Afin de vous aider à calculer le coût de votre charpente, nous vous proposons un tableau des prix d'un faîtage :

Type de faîtage Prix
Faîtage simple galvanisé 7 € environ le mètre linéaire
Faîtage simple en zinc 11 € environ le mètre linéaire
Faîtage bitumé pour toiture ondulée 6 € environ le mètre linéaire
Faîtage au mortier posé 25 € environ le mètre linéaire
Tuile faîtière à la pièce 5 € en moyenne
Faîtage traditionnel mortier + tuile 40 € environ le mètre linéaire
Charpente

Charpente : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur la conception, les matériaux et les chantiers
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Conception

Sommaire

Connaître la composition de la charpente

Ferme de charpente Faîtage Liteau Chevron de charpente Panne de charpente Volige
Voir 3 articles de plus

Concevoir la charpente dans ses moindres détails

Passage du conduit de cheminée Plan de charpente